Récit du voyage à Auroville et Mysore

 

 

Du 9 février au 22 février 2019…

 

Vers la galerie photo du voyage => ici

 


9 février 2019. 1ère partie de la première aventure indienne de l’école : arrivée à Madras, 33 degrés à minuit après les 10 degrés, ça change. Chaleur moite, klaxons… Notre groupe sort de l’aéroport en compagnie de notre chauffeur.  En route vers Auroville. 2ème partie de l’aventure indienne : rires ! Les derniers kilomètres se font en pleine forêt, au milieu des ornières. A l’indienne. Nous sommes au bout du monde. Ouf ! Arrivés chez Christine, notre organisatrice. Il est 5h. Auroville dort quelque part et nous nous tombons sur des matelas de fortune pour une nuit. Nuit écourtée. Décalage horaire oblige. Et nous voilà repartis au milieu de la forêt vers Samarpam, notre super guesthouse en bord de mer où notre groupe va couler pendant 10 jours des heures heureuses. Installation sommaire avant de repartir pour…3ème partie de l’aventure : choisir un scooter ou une mobylette ! Aïe Aïe ! Les souvenirs de mobylettes ou de motos remontent loin et ces engins s’emballent un peu vite ! Tant bien que mal, on essaie, on chevauche, on roule à gauche – faut s’habituer. Oh là là. Traverser ça ? En mobylette ? En scooter ? ça défile de tous les côtés, y en a partout !  Comment faire ? Une moto se dirige bizarrement toute seule vers le talus. Une mobylette l’enjambe. Mieux vaut être par terre sur un talus que par terre au milieu de cette route de folie ! On est tellement tendu sur nos selles que selon Michel, les bandhas  se mettent en place tout seul….
Heureusement, les bougainvilliers de Samarpam, une fois les engins au repos, nous accueille chaque matin et chaque soir et nous goûtons les joies de ce petit paradis au bord de l’Océan Indien : calme, tranquillité, beauté, piscine, petits déjeuners divins où pancakes à la banane, papayes, confiture de goyave à volonté n’ont rien à envier aux idlis et dosas…  
4ème partie de l’aventure indienne : « rencontre » du massage Thaï avec Christine et Mradull, son ami indien. Quelques cris (timides bien sûr) au milieu de caresses. Les corps se redressent !
5ème partie de notre aventure : voyage surréaliste et initiatique au centre du Matrimandir dans les jardins d’Auroville. Merci à la Mère et à Sri Aurobindo d’avoir créé ce merveilleux lieu de méditation extra terrestre. Le corps s’y dissout. L’esprit s’envole…
Et le voyage se poursuit dans cette Inde incroyable de couleurs et de contrastes, dans les méandres de rues, de restos pour une après midi à Pondichéry – ouf ! en navette !  Et c’est ensuite Tiruvanamalaï, le Fort de Gingee, Mahabalipuram ! Merveilleuses découvertes de plages, de ruines visitées par les singes et les vaches, parfois même des chats ou des moutons ! Grimper quelques centaines de marches ou grimper les pentes d’une colline, en Inde nos amis les animaux n’y voient apparemment pas de différence. Veulent –ils aussi y adorer leurs dieux ou déesses tout comme cette foule de pèlerins indiens qui à chaque pleine lune viennent de partout à Tiruvanamalaï pour faire le tour de la montagne sacrée de Shiva ? Beaucoup d’Indiens et peu d’occidentaux ! Tant mieux pour notre petit groupe qui se fait une joie de commencer les 15kms de marche au milieu d’eux dès 22h, et de recevoir tout comme eux  « les pujas » des temples qui pullulent sur le chemin. 15kms c’est long… Nous dégustons parfois  – comme eux -  un chaï bien chaud !  Moment privilégié pour les ampoules !!!

Fin de l’aventure : Mysore dans le Karnataka, la ville du yoga, la ville de l’ Ashtanga ! Après 12h de train couchette dans la convivialité indienne – Ah les trains indiens !
Mysore séduit tout le monde et Sheshadri, le nouveau Dieu de Michel, nous accueille dès le lendemain à 6h30 minutes de marche quasiment méditative chaque matin, dans les rues désertes de Mysore  – agréablement fraîches, le pied ! Les mantras « joliment mélodieux » des mosquées et des temples scandent notre marche. On se croirait petits soldats !!!  Dans la journée, la découverte de Mysore se fait de façon spontanée, souvent au gré des envies de Rickshowmen plutôt que de nos envies propres : grâce à eux, nous découvrons une fabrique de canne à sucre, d’huile de santal, de soie… ou le Palais d’été du Maharadjah. Quelques jours encore pour découvrir les super vieilles adresses de Jenny – disparues. Rien de surprenant puisque dans ce monde – et dans l’autre ?-  rien ne dure, tout se transforme… Rires du groupe ou plutôt sourires un peu forcés…
Voilà. Le voyage se termine. Après quelques heures en minibus pendant lesquelles Alice a cru plus d’une fois voir sa dernière heure arriver – oui, en Inde, on sait doubler en 3ème position.  Dernier petit en cas liquide à l’aéroport de Bengalore et quelques … larmes… Les chemins de décroisent…

Commentaires :
1)    Un pays époustouflant, une expérience de dépaysement total, sans conteste, l’Inde est un pays qui nous emporte. Chaque endroit visité nous a apporté son lot d’émerveillement : l’expérience de Matrimandir à Auroville, la belle ville de Pondichéry, les baignades dans les vagues de l’Océan indien, la randonnée nocturne de 14kms autour de la montagne sacrée à Tiruvanamalaï au milieu de centaines d’Indiens marchant pieds nus (alors que jenny en tongs a failli de pas pouvoir finir le trajet à cause de ses ampoules !!!), l’immense Ashram Sri Ramanamaarschi … Puis après un trajet couchette de nuit, la découverte de la ville de Mysore « la ville la plus propre de l’Inde » et de son gigantesque marché. L’expérience spirituelle de la pratique de la méditation, et du yoga matinal quotidien, en particulier avec les cours de Sheshadri et Harish , a permis une aventure authentique et un réel ressourcement. Un grand merci à Jenny, à Christine et à chaque membre du groupe qui par sa personnalité, a apporté à ce voyage une coloration unique  (Alice)
2)    Le lendemain de l’arrivée à Chennaï, conduite d’un scooter ! en plus à gauche !!! Moment épique ! L’hôtel Samarpam, sa plage et ses super petits déjeuners !, magique ! Quant au yoga avec Shesahdri et Harish : un moment inoubliable ! (Michel)
3)    Aller à la source de la pratique du Yoga, de l’Ashtanga, de la spiritualité indienne, explorer une région de sa naissance, c’était un moment inoubliable, une introduction étonnante. Commençant par la côte à la belle homestay Bird Forest puis finissant au cœur du Karnataka, Mysuru, les diverses expériences de ce voyage, la pratique , les rencontres, la complexité, les inattendus, les paradoxes et les échanges en groupe, bien sûr, ont pu certainement toucher aux 5 sens de chacun et encore. Ce passage restera ainsi un souvenir vivant, ancré dans mon esprit pour la vie (et les vies d’après !....) (Elisa)
4)    Ce voyage à Auroville a vu la réalisation de mon rêve : voir enfin Auroville, cette ville « idéale » créée par la Mère et Sri Aurobindo et Pondichéry dont j’avais si souvent entendu parler durant mes longs séjours répétés à Mysore. Le mélange des nationalités, la pureté de lignes du Matrimandir, la coloration française à Pondichéry me ravissent. Le chœur de jeunes garçons à l’Ashram Sri Ramana Maarshi me font décoller comme les petits déjeuners face à la mer à la Guesthouse Samarpam de Donata et la pratique chez Sheshadri qui sait délier les corps en les passant à l’essoreuse ! Après les 15 kms en tongs et un nombre d’ampoules suffisant pour éclairer tout Lyon, je suis rentrée en France aussi légère qu’une plume (Jenny)
5)    Me voilà de retour en Tunisie après ce beau séjour en Inde dont je garde un souvenir émerveillé à cause de l’ambiance excellente et très constructive. Un groupe très sympa !
Pratiquement, une révision moteur tant sur le plan physique et psychique que sur le plan moral et culturel. Une découverte de soi et des autres dans un pays où le sublime peut être découvert même chez les va nu pieds ! Découvertes Archéologiques où l’artiste et le divin se rencontrent sans se jalouser ! Découverte des Rickshow, scooters et mobylettes ! De l'Ayurvéda! D'un peuple souriant et pacifique! Des singes qui volent le châle de Marie, des moutons qui mangent des cacahouètes et pissent dans les temples, où il faut marcher pieds nus! Le musée de la chaussure et autres musées, temples, châteaux, églises et Mosquées…Que de bonheur ! Sans oublier la pratique du yoga ! Excellente ! Merci à tous mes gourous ! Merci à tous et à toutes qui m’avez appris chacun à sa façon une manière de vivre dans la sincérité, la générosité, la convivialité et la gaité. Des nouvelles d’Alice qui a eu un grand retard lors son départ à Londres ?
Hier, j'ai renoué avec la piscine et la marche dans la forêt de Radès et aujourd’hui marche sur la plage au soleil de bon matin. Il fait beau à Tunis. Un peu froid par rapport à l'Inde (10° au lever du jour) (Othman)
6)    Commencer l année par un voyage dans un pays inconnu avec des inconnus=> Objectif yoga. Jusque là tout va bien mais très vite je rencontre Jenny et je comprends que ne pas connaître la première série de l’ashtanga est un handicap. Heureusement Othman est arrivé sans connaître cette fameuse première série. Un grand soulagement pour moi. Les matins au bord de la piscine sont décomposés en deux groupes, les débutants et les confirmés. Belle expérience et à Mysore nous avons réussi à profiter (en partie)  des cours donnés par Sheshadri et son fils Harish.
J'ai tellement  de belles images dans ma tête. Merci à tous et à toutes " covoyageurs et covoyageuses"   j'espère vous retrouver un jour autour d'une table à Samarpan, ou ailleurs (Sylvie)

7) Poème au voyage indien de février 2019
Témoignage tout en poème…en forme de conseils


Prépare ta valise… à moitié vide
Ouvre ton cœur et tout ton être
Prends ce qui vient à chaque instant
Va chercher ta Liberté et lâche tes peurs
Mange, bois, ris… monte sur ta mobylette, cheveux au vent
Défie du regard le Singe qui veut manger ta banane
Attends une heure pour apercevoir 2 secondes les Dieux rendus vivants
Respire à fond
Regarde, observe, apprends
Laisse l’énergie en toi circuler
Vis quoi !
Et tu trouveras en toi l’étincelle Divine, celle qui allume la flamme de l’Amour !
Puis rentre la valise remplie de l’Inde éternelle avec la Soif de revenir à la Source
La Liberté qui te donne les ailes pour laisser voler ton âme vers l’Absolu est là-bas
Reviens avec elle et donne-la en partage


(De Stéphanie à ses compagnons de voyage et à tous les assoiffés de connaissance).

 


 

Vers la galerie photo du voyage => ici